JOUR DE PAROLES

Lire en Laque - Sarah Mélina Clair - Jour de paroles

Jour de paroles

Hommage à Albert Camus


“Il n’y a pas de vie sans dialogue. Et sur la plus grande partie du monde, le dialogue est remplacé aujourd’hui par la polémique (…) et l’insulte. Mais quel est le mécanisme de la polémique ? Elle consiste à considérer l’adversaire comme un ennemi, à le simplifier par conséquent et à refuser de le voir. Celui que j’insulte, je ne connais pas la couleur de son regard, ni s’il lui arrive de sourire et de quelle manière.
Devenus aux trois quarts aveugles par la grâce de la polémique, nous ne vivons plus parmi des hommes, mais dans un monde de silhouettes. Il n’y a pas de vie sans persuasion. Et l’histoire d’aujourd’hui ne connaît que l’intimidation.” 1948, Actuelles 1.

J’ai découvert ce texte il y a longtemps et il m’a immédiatement touchée et portée. Mes élèves l’ont beaucoup entendu : on ne songe à convaincre que si l’on renonce à contraindre.
Mes couleurs évoquent l’invincible été camusien, la grande lumière où il est né, la mer dans laquelle il a grandi, cette source de joie qu’il a su garder intacte et dans laquelle il a puisé sa force pour vivre et mener ses combats. Mes formes sont comme des bouches qui dispensent des paroles tantôt rondes, fastueuses, tranchantes, équilibrées, structurées, élaborées… comme les pensées camusiennes. Les paroles circulent. C’est un Jour de paroles comme il y a des jours de marché. Le monde y coule, toujours renouvelé, avec sa lumière.
J’aime le dialogue. Il implique une reconnaissance de l’autre qui exclut la violence. Le dialogue est une histoire de regard, d’où les yeux qui se multiplient sur le laque.

Format : 100 cm x 100 cm
Date de création : 2016
Prix : 3 000 €

Pigments, ors, nacre, aventurine

Poursuivre la visite